Technique peu utilisée en France, elle est pourtant très utilisée par les Kinésithérapeutes du Sport Belge. Très efficace, elle permet le traitement de bons nombres de pathologies du sport en peu de temps et peu de séances.

Les indications

    • Les tendinopathies
    • Les entorses en voie de guérison
    • Les suites d’hématomes (béquilles, claquages…)
    • Inflammation du tissu conjonctif

Les domaines

    • Epicondylite,
    • épitrochléite,
    • déchirure musculaire,
    • NCB,
    • tendinite achilléenne,
    • pubalgie,
    • occipitalgie,

Les principes

Le crochet, outil pouvant se loger entre les espaces intermusculaires, permet de diminuer les accolements entre les muscles responsables de tendinopathies d’insertion, de déchirures…

Le praticien grâce à une technique manuelle saura utiliser le bon crochet, il le placera minutieusement entre les différents muscles responsables de tensions et de points de fixation créant la pathologie. Les plans musculaires pourront ainsi glisser les uns par rapport aux autres et la biomécanique retrouvera ses droits.

Les crochetages les plus courants

    • Crochetage de l’avant bras
    • Crochetage du Quadriceps
    • Crochetage des Ischios Jambiers
    • Crochetage du mollet