La Prévention : un rôle essentiel de l’ostéopathie.

 

Faut-il voir un ostéopathe  quand on n’a pas  de problèmes particuliers ?

Oui, il est conseillé de voir à titre préventif son ostéopathe au minimum  2 à 4 fois par an afin de soigner  les déséquilibres compensés qui pourraientt, à terme, dégénérer

Qui peut être traiter en ostéopathie?

Tout le monde, du nouveau né aux plus âgés, du sportif au sédentaire. Il faut que le problème soit une indication en ostéopathie.

 

Les sportifs sont-ils concernés ?

Même si le sportif est entrainé et spécialiste, certaines pratiques exigeantes et traumatisantes , nécessitent un équilibre parfait pour atteindre la performance maximale et éviter les blessures.

 

Que soigne l’ostéopathie ?

Cervicalgies, Torticolis, Névralgies cervico brachiale, Dorsalgies, Lombalgies, Lumbagos, Sciatiques, Cruralgie, Entorses, Séquelles de Luxation, Tendinites, Contractures, Syndrome canalaire périphérique, Douleurs articulaires (épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville…), Migraines, Maux de tête, Vertiges, Acouphènes , Troubles du transit, Reflux gastro œsophagien, Troubles hépatiques, Problèmes de mastication…

 

Le craquement est-il obligatoire ?

Non, absolument pas, le craquement correspond à l’éclatement d’une bulle de gaz (et non à un contact osseux bruyant). Le praticien adaptera sa manipulation en fonction de l’âge, du sexe et du gabarit du patient.

 

L’ostéopathie est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

Notre pratique est reconnue mais non remboursée par la sécurité sociale. En revanche de nombreuses mutuelles remboursent tout ou partie des consultations.

 

Au bout de combien de temps dois je ressentir les bienfaits de la séance ?

Des réactions neurovégétatives, de fatigue ou des phases de courbatures, peuvent être perceptibles dans les 48/72 heures qui suivent la consultation. Cette phase normale précède l’amélioration la plus notable.

 

Combien de séances chez l’ostéopathe sont nécessaires avant d’aller mieux ?

Un soulagement apparait généralement dès la première consultation. Pour certaines pathologies une séance peut d’ailleurs suffire, cependant cette situation idéale n’est pas toujours envisageable, il faudra parfois une 2nde voire une 3e séance pour soulager durablement le patient et trouver la cause de départ.

Retrouvez « C’est pas Sorcier » qui traite de l’Ostéopathie: